Vous êtes ici

WazaBlogs
Arsène Tungali, un exemple congolais à suivre.  
Arsène Tungali, un exemple congolais à suivre.

Suivez l’exemple d’Arsène Tungali, brillant entrepreneur social

Facebook logoTransférer logoTwitter logo

[Blog] Aujourd’hui, les jeunes congolais cherchent leurs modèles trop souvent hors de leurs frontières. Vraiment, je vous le déconseille. Voici justement une personne qui va vous inspirer : Arsène Tungali, un entrepreneur social talentueux qui donne beaucoup pour ses prochains et son pays. Portrait.

Arsène Tungali, 25 ans, est un fervent chrétien et vient d’une grande fratrie. Originaire de l’île d’Idjwi sur le lac Kivu, on l’appelle Mjenzi [« champion » en swahili] dans la ville de Goma, où il vit actuellement. Bilingue, très cultivé, il est licencié en sciences agronomiques à l’Université de Goma depuis novembre 2014.

Aujourd’hui, il travaille comme consultant TIC (Technologies de l'information et de la communication), il est blogueur, le cofondateur de Rudi International, une structure de défense des droits de l’homme, et également promoteur du Mabingwa Forum (une rencontre annuelle des « jeunes champions » de la région des Grands Lacs). Bref, Arsène Tungali est un entrepreneur social complet.

Un cœur altruiste, emphatique et généreux

« Je n’ai jamais accepté de baisser les bras. »

Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir, dit-il : « L’éducation est le meilleur héritage que l’on puisse léguer à un jeune. Je ressens une passion extraordinaire quand j’assiste des enfants victimes de la barbarie humaine. » Sans attendre de gain ni de reconnaissance, il œuvre avec passion au sein de Rudi International depuis 2011. Cette association sans but lucratif accompagne et encadre continuellement plus de trente enfants orphelins et défavorisés dans le quartier Mugunga.

« Dans l’est de la RDC, les conséquences humanitaires sont légion. Les plus affectés sont les enfants », explique Arsène. Il poursuit : « Abandonnés, ils sont en quête de survie par leurs propres moyens, avec tout ce que cela entraîne comme risques. Leurs parents se disent incapables de couvrir tous les besoins primaires de leurs ménages. Je me suis donc engagé dans la promotion de l’éducation des enfants démunis dans Rudi International. Je n’ai jamais accepté de baisser les bras, quelles que soient les circonstances », conclut-il.

E-technologie : les filles de Goma à l’école du savoir du web

Doué d’un sens poussé de l’observation et très sensible à l’information véhiculée à propos de son pays, Arsène Tungali est également responsable d’un programme de formation en nouvelles technologies proposé aux jeunes filles de Goma. Avec du matériel didactique, des thèmes pertinents sont exposés aux apprenantes avec passion et dans un climat de convivialité. Chaque année, une session de formation et de renforcement des capacités est organisée gratuitement.

Être un champion innovateur est souvent une question de choix. 

Aline, une jeune fille passionnée des nouvelles technologies de l’information et de la communication ne rate jamais les sessions de formation organisées par Arsène.« Arsène fait notre fierté. Grâce à ses initiatives, nous sortons de l’ignorance technologique. Aujourd’hui, j’utilise continuellement les réseaux sociaux pour partager ma vision sur le Congo, mes projets d’avenir et même mon curriculum vitae. »

Mabingwa, forum de jeunes champions

Une autre initiative d’Arsène est le Mabingwa Forum. Ce forum organise des rencontres de jeunes leaders de la région des Grands Lacs issus d’ONG, des affaires, des médias et de la politique, dans le but d’échanger sur la manière de mieux construire des organisations durables.

Environ 25 jeunes de Goma, de Bukavu et de Kigali se réunissent chaque année en décembre à Goma pour partager leurs succès, leurs échecs et leurs défis, pour permettre une réussite collective de leurs projets. « Je suis de ceux qui croient que les bonnes choses doivent s’obtenir par un sacrifice. Les jeunes ont la force, l’énergie et la vigueur. Ils doivent les mettre au profit de leurs communautés par le sens du travail, du sacrifice et de l’engagement », explique Arsène.

Être un champion innovateur est souvent une question de choix, de motivation et de vision, selon lui. Arsène se distingue par ses œuvres en faveur de la communauté congolaise tout entière et est perçu par son entourage comme « une lampe aux pieds de la montagne. » Qu'ils soient nombreux à suivre son exemple.