Vous êtes ici

Dessin de la semaine Greenpeace s'insurge contre des concessions forestières attribuées à des investisseurs chinois  
Greenpeace s'insurge contre des concessions forestières attribuées à des investisseurs chinois

Greenpeace s'insurge contre des concessions forestières attribuées à des investisseurs chinois

Comment faire respecter la loi quand son fondement même, la constitution, est violée ?
Je me pose la question depuis la dernière action de l'ONG Greenpeace au Congo.

Les faits :
 
L’ONG Greenpeace a demandé mardi aux autorités congolaises « d’annuler immédiatement » trois contrats attribuant des concessions forestières à deux sociétés chinoises en violation d’un moratoire décrété en République démocratique du Congo (RDC) depuis 2002.
 
L'Organisation écologique accuse l'ancien ministre de l'environnement congolais, d'avoir attribué trois concessions de 650 000 hectares au total, aux Somifor et Fodeco, entreprises détenues par des investisseurs chinois.
Greenpeace invite le gouvernement à "punir" les officiels impliqués dans l'illégalité.
 
Roland Polman

Titulaire d'une maîtrise en Droit privé, il est le premier bd-blogueur de Côte d'Ivoire et le meilleur blogueur du pays en 2011. C'est un habitué des publications en ligne, avec caric-actu.com, le webzine qu'il a fondé où il dépeint, avec sa rédaction, l'actualité de son pays et du monde avec un regard local.