Vous êtes ici

Une star naïve au Congo

Jouer la star dans un programme comique congolais. Pas vraiment ce à quoi je m’attendais en visitant Kinshasa. Pendant que le monde entier parle d’une nouvelle guerre dans l’Est du pays, la jeunesse de la capitale congolaise est en train de rigoler.

Par Sophie van Leeuwen, Kinshasa

J’ai été invitée au nouveau studio de B-one, la radio et télévision des jeunes congolais. B-one est un projet de l’ancien ambassadeur du Congo en Belgique, Jean-Pierre Mutamba, un proche du président Joseph Kabila. Leur slogan, "On est ensemble", fait rêver la jeunesse de ce pays déchiré par la guerre.

Dans le studio, je suis entourée des comédiens les plus cools de Kin. L’animateur, les cheveux longs, est très beau. Des filles et garçons rient aux éclats.

Je ne suis pas drôle
Cette émission est très amusante. Un des comédiens fait une imitation de Joseph Kabila chassant les rebelles du M23 : "Je ne perdrai pas la guerre. Je rapporte la victoire."

Tout d’un coup le comédien prend ma main et me traine sur le podium où je me retrouve avec un micro devant la bouche. Les caméras me suivent. J’arrête de rire et dis : "Eeeeh, je ne suis pas drôle."

Mon unique chance de devenir célèbre en RDC, ratée ! La musique met fin au silence et le comédien commence à danser avec moi, mais je ne sais pas danser. Je suis sûre que ce passage sera supprimé lors du montage. Du moins je l’espère.

Suis-je naïve ?
Comédie, gospel… les programmes de la télévision d’Etat, selon de nombreux opposants à Kin, imposent le silence dans le pays en abrutissant les téléspectateurs. Les Kinois font la fête au lieu de se révolter.

Mais il faut bien l’avouer : on a ri comme des fous.