Vous êtes ici

Sénégal : Fraude ou pas fraude ?

Ce dimanche 26 février, on fait le tour des bureaux de vote à Dakar. Comment est-ce que le scrutin se déroule ? Selon les E-observateurs #sunu2012, un groupe de jeunes blogueurs sénégalais, les rumeurs de fraude persistent la journée même de la présidentielle.

Sophie van Leeuwen et Maty Ndeye
 
Le scrutin est contesté notamment en raison de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade qui – au moins 85 ans – sollicite un troisième mandat. Entretemps dans la banlieue dakaroise, il semble avoir lieu des choses bizarres.
 
Mouhamadou Sarr (28 ans) est E-observateur à Pikine, Dakar. Armé de son smartphone, Momo, alias @Momonad1 sur Twitter, fait le tour de plusieurs bureaux de vote, entre autres l’Ecole 5. Il nous présente un des mandataires, M. Ndiasse.
 
Ndiasse affirme : ''Aujourd’hui j’ai vu des personnes acheter des cartes d’électeur dans la rue pour 5.000 jusqu’à 10.000 CFA.'' - '' Est-ce qu’il est possible de voter avec ?'' Ndiasse dit qu’il ne peut pas l'exclure. Une jeune femme à l'Ecole 5 nous confie qu’elle a vu une dame entrer plusieurs fois dans un bureau de vote. Pour voter.  
 
Pas de preuve
Un peu plus tard, le président des observateurs de l'Union européenne, le Néerlandais Thijs Berman, nous fait savoir qu'il n'y a pas de preuve d'une fraude massive le jour de la présidentielle au Sénégal. Bien que ce dimanche plusieurs cas de fraude aient été rapportés dans le pays, les 90 observateurs de la mission de l'UE n'ont pas constaté d'irrégularités.
 
[related-articles]Selon Thijs Berman, le scrutin s'est déroulé principalement dans le calme. ''Il y a eu quelques problèmes, notamment à Kaolack et ailleurs dans le pays, où des bureaux de vote ont été attaqués'', dit-il. Quant à la fraude rapportée par les E-observateurs : ''Notre mission dispose d'observateurs indépendants. Les E-observateurs ne sont pas indépendants.''
 
Calme
Le président des observateurs de l'UE, Thijs Berman, se dit par ailleurs un peu déçu quant à la participation des Sénegalais au scrutin. Il estime qu'environ 50 pour cent des électeurs sont allés aux urnes. ''Le matin, il y a eu des masses aux bureaux de vote, cependant dans l'après-midi c'était parfois très, très calme'', souligne-t-il.
 
Les premiers résultats officiels provisoires du scrutin sont attendus ce mardi. Un second tour est prévu au cas où le président sortant Abdoulaye Wade n'obtiendrait pas 50,1% des voix.

 
Ci-dessous une série de photos du scrutin dans la banlieue Pikine a Dakar :