Vous êtes ici

Microfinance : le thème-vedette de RNW en 2010

Cinq ans après l’"Année du microcrédit", Radio Nederland veut approfondir le débat. Sous la devise "Microfinance : qui en profite ?", ce sujet est depuis janvier 2010 le thème-vedette dans nos émissions radiophoniques et nos articles. Radio Nederland se propose de dresser un bilan, à l’aide de beaux portraits-vidéo, d’articles pertinents et autres contributions : sommes-nous sur la bonne route avec la microfinance ? Cette question, nous vous la posons à vous aussi : votre opinion ou votre expérience est la bienvenue.

Dans le monde entier, de petits entrepreneurs peuvent demander un microcrédit dès lors qu’ils ne peuvent pas se procurer un prêt auprès d’une banque ordinaire. C’est notamment le cas d’une teinturière au Ghana et d'un apiculteur au Maroc et d'un loueur de solex aux Pays-Bas.

Grâce à un microcrédit ils peuvent investir dans leur petite entreprise. Même si de petits entrepreneurs doivent payer des taux d’intérêt élevés, dont profitent grassement les organisations de microcrédit. Est-ce cela l’objectif ? Le microcrédit atteint-il aussi les plus pauvres ?

Lunettes roses
"Si nous voulons regarder de manière critique la microfinance, nous devons porter des lunettes roses", explique dans un reportage-vidéo Rik Rensen de Radio Nederland. La princesse Maxima des Pays-Bas – conseillère spéciale des Nations unies dans le domaine de la microfinance –, Bert Koenders, l’ancien ministre néerlandais de la Coopération au Développement qui a récemment démissionné, reconnaissent tous deux cette approche critique, ainsi qu’ils l’ont affirmé tous deux lors d’une journée-débat organisée par Radio-Nederland le 25 janvier au Vredespaleis (Palais de la paix) de La Haye.

Le dossier internet "Microfinance : qui en profite ?" est publié en néerlandais, anglais, indonésien, espagnol, chinois, arabe, portugais et français. Les réactions les plus marquantes des lecteurs sont regroupées mensuellement dans un forum de discussion.