Vous êtes ici

''Lettre ouverte à monsieur Joseph Kabila''

Objet : L’inquiétante situation sécuritaire à l’Est de la R.D. Congo

Par notre partenaire Le Congolais

Monsieur le Président,

Depuis que vous avez succédé au défunt Laurent Désiré Kabila, Président de la République Démocratique du Congo, assassiné en 2001 par une pègre venue d’ailleurs, la partie orientale de notre pays connaît une insécurité permanente qui devrait interpeller toute bonne conscience .

La dernière en date est le M23 – un conglomérat de bandits rwandais, de création rwandaise – qui sème, au quotidien, la mort et la désolation dans nos villes et villages de l’Est de la République Démocratique du Congo et dont le gouvernement génocidaire du Rwanda est le soutien et l’inspirateur principal. Votre indifférence et inactivité affichées à ce sujet confirment toutes les informations qui vous pointent du doigt comme complice. Il s’agit là d’un acte de haute trahison (Cfr article 69 de la constitution)!

La Coordination de l’Opinion Congolaise (COC) – forum de réflexion sur le devenir du Congo basé à Bruxelles – indignée par votre apathie se voit contrainte de vous adresser cette lettre ouverte. Nous prenons ainsi à témoin l’opinion tant nationale qu’internationale sur votre lourde responsabilité dans la déstabilisation de la République Démocratique du Congo, notre pays. Il est, en effet, curieux de ne point entendre votre voix – en votre qualité de garant de la nation – pendant que le pays traverse une crise très grave (Cfr article 85 de la constitution)! Et pourtant la Constitution vous met en première ligne pour la défense du pays et de ses habitants !

Selon une opinion insistante – on ne vous apprend rien à ce sujet – un plan machiavélique concocté par les ennemis de la République Démocratique du Congo vise sa balkanisation et la création d’une république du volcan, en phagocytant le Kivu, le Maniema avec une partie de la province orientale pour constituer une zone tampon pouvant sécuriser le Rwanda contre les agressions des FDLR. Mais de quelles FDLR s’agit-il ? Vous avez à maintes reprises autorisé l’armée du génocidaire criminel Kagame à pénétrer sur notre territoire afin d’y débusquer les FDLR. Quel fut le résultat ? Nul ! La chasse aux FDLR est devenue le prétexte dont Kagame se sert à chaque fois qu’il veut entrer en République Démocratique du Congo avec sa soldatesque. Les FDLR actuels sont des enfants de ceux qui ont commis le génocide. Leur objectif est de rentrer au Rwanda, leur pays natal, pour y vivre en paix. Si Kagame leur ouvre les frontières et qu’il tient parole pour ne pas les molester, ils ne feront de mal à personne. Mais que vaut la parole de Kagame ? … Le Congolais, quant à lui, il a soif de la vérité sur cette question qui touche, viscéralement, à la stabilité de notre pays. Il va dès lors de soi que votre attitude de dilettante nous étonne et nous révolte.

Lire la suite sur Le Congolais