Vous êtes ici

Des patientes atteintes de prolapsus gratuitement opérées

Depuis le 26 novembre 2012, des médecins français opèrent gratuitement le prolapsus à l’hôpital Rema de Ruyigi. Ils comptent opérer jusqu’au 16 décembre 2012 au moins 30 patientes atteintes de cette maladie caractérisée par le déplacement anormal d’un ou de plusieurs organes du petit bassin féminin vers le bas.

Par Fabrice Manirakiza pour notre top partenaire Iwacu, publié le 9 décembre 2012

Ils sont de l’organisation "Gynécologie Sans Frontières". Ce sont 2 chirurgiens et 2 infirmières. Depuis leur arrivée, ils ont déjà opéré 12 femmes souffrant de cette maladie de descente d’organes notamment l’utérus, la vessie et le rectum. Les opérations sont effectuées les avant-midi. Les après-midi, ces chirurgiens assistent les médecins de l’hôpital Rema dans les consultations des patients. « Nous avons choisi l’hôpital Rema car c’est un établissement bien équipé », assure le Dr Serge Bogez, chirurgien de Gynécologie Sans Frontières. « A Rema, toutes les conditions sont réunies pour ce genre d’opération », renchérit son collègue, le Dr Claude Rosenthal.

D’après ce dernier, une autre équipe arrive ce lundi 10 décembre 2012. Elle sera chargée de passer dans les hôpitaux pour former et sensibiliser la population sur la lutte contre la fistule. Une maladie qui est répandue dans la province Ruyigi. Serge Bogez affirme que Gynécologie Sans Frontières compte envoyer une équipe de médecins, deux fois l’année, durant ces 3 prochaines années.

Lire la suite sur Iwacu...