Vous êtes ici

Bangladesh: nouvel incendie dans une usine de confection à Dacca

Un nouvel incendie s'est déclaré lundi matin à Dacca dans un bâtiment abritant plusieurs entreprises de confection, a annoncé la police, moins de 48 heures après un gigantesque feu qui a fait au moins 110 morts dans une autre usine textile près de la capitale du Bangladesh.

"Le bâtiment de douze étages abrite quatre différentes usines et le feu s'est déclaré au troisième étage. Nous pouvons voir des gens sur le toit", a déclaré à l'AFP un responsable de la police de Dacca, Nisharul Arif.

Un responsable des pompiers, Zakir Hossain, a précisé à l'AFP que l'incendie semblait important. "Nos équipes viennent juste d'arriver et tentent de le circonscrire", a-t-il dit.

Le dernier bilan du sinistre qui s'est déclenché samedi soir dans une usine de vêtements destinés à l'exportation s'établissait dimanche soir à 110 morts, dont de nombreuses femmes, selon les autorités. Une centaine de personnes ont en outre été blessées.

Les victimes sont mortes par asphyxie et intoxication ou en sautant dans le vide, a déclaré la police. L'incendie s'est déclenché, pour des raisons encore inconnues, dans l'entrepôt situé au rez-de-chaussée de l'usine Tazreen Fashion, à une trentaine de kilomètres au nord de Dacca.

Selon la Clean Clothes Campaign, une association de défense des travailleurs du textile qui a son siège à Amsterdam, au moins 500 d'employés de ce secteur sont mortes dans des incendies au Bangladesh depuis 2006.