Vous êtes ici

Apocalypse now ! Vous voulez rire ?

Vous êtes vraiment sérieux ? Oui, vous là, avec les chapeaux colorés. Vous croyez vraiment que l’humanité va s’éteindre ce 21 décembre 2012 ?

Par Lala Ndiaye, pour notre partenaire Slate Afrique

Non, sans déconner ! Vous y croyez-vous, à cette prédilection funeste des Mayas, vous savez, ces Amérindiens dont la civilisation a disparu depuis belle lurette et à qui l’humanité prête des dons pointus en sciences occultes ?

Va-t-il réellement se produire le big bang qui anéantirait l’humanité à tout jamais ce 21 décembre 2012 ?

Depuis le 20 décembre 2012, à minuit, le compte à rebours aurait donc démarré. Et, l’humanité serait proche de l’heure fatidique et assisterait impuissante à sa propre destruction.

La prédiction, basée sur un alignement néfaste du soleil avec le centre de la voie lactée explique une inversion des deux pôles magnétiques, qui causerait donc l’apocalypse, annoncée depuis la nuit des temps dans les Livres saints avec l’arrivée d’un messie.

Seulement, aujourd’hui, c’est le chanteur coréen Psy, auteur du tube planétaire Gangnam Style, qui fait office de cavalier de la fin du monde, sur la base d’une citation donnée il y a des centaines d’années.

Jamais une prédilection de fin du monde n’aura suscité autant d’engouement. Même si, du côté de l’Afrique, on n’y croit pas vraiment. Comme le dit un adage wolof (principale ethnie au Sénégal), les mauvais présages sont comme un coup de lance, ils ne retombent dans le dos que de ceux qu’ils l’ont fabriqué.

Autant dire que même si l’humanité est frappée d’un cataclysme, tsunami, tremblement de terre, déluge ou autre catastrophe naturelle qui l’anéantirait, l’Afrique sera saine et sauve.

Tous ceux qui évoquent la fin du monde pour ce 21 décembre en parlent avec humour. Rien de bien alarmant, qui nécessiterait que l’on fasse nos dernières prières.

Il est midi!

Lire la suite sur Slate Afrique...