Vous êtes ici

Aide alimentaire au Malawi : le président fustige

Le président du Malawi Bingu wa Mutharika a menacé d’expulser les donateurs du pays et d’interdire les journaux de publier des informations alarmantes sur la situation de l’aide alimentaire au Malawi.

Selon ces informations, plus d’un million de personnes seraient dépendantes de l’aide alimentaire. Wa Mutharika réfute les conclusions d’un rapport de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) à l’origine de ces informations.
 

"C'est moi"

Il a également semblé répondre aux pays donateurs, Etats-Unis et membres de l'Union européenne, qui ont critiqué la décision de son gouvernement d'exporter cette année 300.000 tonnes de maïs vers le Zimbabwe.
"Je suis fatigué. Ce ne sont pas les donateurs ou les journaux qui gouvernent notre pays, c'est moi", a-t-il dit lors d'une foire agricole. "Je vais être contraint de fermer vos journaux et si un donateur ose dire quelque chose, il peut partir", a-t-il poursuivi.

L'aide étrangère représente un cinquième environ de l'économie du Malawi, qui compte 14 millions d'habitants.

Malnutrition
 

L’aide étrangère est équivalente à 20% de l’économie malawite. En outre, plus de la moitié des enfants âgés de moins de cinq ans souffraient de malnutrition en 2008, selon le livre des données de la Banque Mondiale sur l’Afrique.

Source : Reuters